• 14 août 2018
Le Mot du Président
Pr Stanislas OUARO

L’Université Ouaga II, créée par décret n° 2007-834/PRES/PM/MESSRS/MEF du 12 décembre 2007 dans un contexte de crise universitaire, s’est fixée pour objectif, de contribuer significativement au développement socio-économique de la société burkinabè à travers une formation et une recherche de qualité. Elle (...)
UO2 en images
Revues Scientifiques
Compteur de visite
Aujourd'hui : 469
Hier : 423
Total : 389553
Le Mot du Président.


L’Université Ouaga II, créée par décret n° 2007-834/PRES/PM/MESSRS/MEF du 12 décembre 2007 dans un contexte de crise universitaire, s’est fixée pour objectif, de contribuer significativement au développement socio-économique de la société burkinabè à travers une formation et une recherche de qualité. Elle se veut être une université du futur, ouverte sur le monde avec une technologie de pointe et profondément ancrée dans la société à travers la prise en compte des préoccupations légitimes des populations.


Jeune université très ambitieuse, elle occupe l’une des meilleures places dans le paysage de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique au Burkina Faso. Sa vision pertinente déclinée dans son plan stratégique 2013-2020 : « nous forgeons des hommes et des femmes de développement durable » est en parfaite corrélation avec l’Axe 2 du Plan National de Développement Économique et Social (PNDES) de notre pays, à savoir développer le capital humain.


L’Université Ouaga II compte à ce jour, trois (03) Unités de Formation et de Recherche (UFR) qui sont l’UFR en Sciences Économiques et de Gestion (UFR/SEG), l’UFR en Sciences Juridiques et Politiques (UFR/SJP), l’UFR en Sciences et Techniques (UFR/ST) ; deux (02) Instituts à savoir l’Institut Universitaire de Formation Initiale et Continue (IUFIC), l’Institut de Formation Ouverte A Distance (IFOAD) ; une École Doctorale en Sciences Juridiques, Politiques, Économiques et de Gestion (SJPEG), des Classes Préparatoires d’Entrée dans les Grandes Écoles (CPGE) et deux Centres Universitaires Polytechniques (CUP Dori et CUP Tenkodogo).


Au titre de l’année académique 2016-2017, l’Université Ouaga II compte environ 13 000 étudiants, 134 enseignants permanents, tous grades confondus et 156 agents administratif, technique, ouvrier et de soutien.


En dépit de sa jeunesse comparée aux autres Universités Publiques du Burkina Faso, l’Université Ouaga II vient en deuxième position en termes d’effectifs.
Aussi, ses deux plus anciennes UFR, à savoir SJP et SEG sont connues sur les plans régional et international, à travers une expérience confirmée.


Résolument orientée vers une démarche assurance-qualité, l’Université Ouaga II a procédé à une auto-évaluation de ses offres de formation et de sa gouvernance. Elle a mis un accent particulier sur la promotion de ses enseignants-chercheurs, ce qui lui permet d’engranger de bons résultats aux différents concours du CAMES. La renommée de cette université repose essentiellement sur la qualité du travail abattu au quotidien par tout son personnel et par les étudiants en quête d’une formation de qualité.


C’est le lieu pour moi de rendre un vibrant hommage à toute la communauté universitaire et à tous les partenaires techniques et financiers qui, par le courage et le travail, construisent jour après jour l’édifice du succès et du développement des générations présentes et futures.


Conformément à sa mission, l’un des défis majeurs de l’Université Ouaga II est d’emménager sur son nouveau site en construction, situé à une vingtaine de kilomètres environ, à l’est de la ville de Ouagadougou, dans les communes rurales de Loumbila et de Saaba. Ce campus universitaire du futur, sera un joyau qui jouxte une forêt classée, le cours d’eau du Massili, les beaux paysages des affleurements granitiques, le tout dans une richesse culturelle des villages riverains.


Vous vivrez l’actualité de l’Université Ouaga II, en visitant régulièrement son site web (www.univ-ouaga2.bf) où je souhaite la bienvenue aux enseignants, au personnel ATOS, aux étudiants, aux parents d’étudiants, à toute la population burkinabè et à tous les partenaires nationaux et internationaux.


Vive l’Université Ouaga II !


Pr Adjima THIOMBIANO
Chevalier de l’Ordre des Palmes Académiques