• 22 juin 2018
Le Mot du Président
Pr Stanislas OUARO

L’Université Ouaga II, créée dans un contexte de crise universitaire, par décret n° 2007-834/PRES/PM/MESSRS/MEF du 12 décembre 2007, s’est fixée pour objectif de contribuer significativement à la résolution des problèmes de formation et de recherche au Burkina Faso. Elle entend de la sorte jouer le rôle de (...)
UO2 en images
Revues Scientifiques
Compteur de visite
Aujourd'hui : 232
Hier : 356
Total : 367124
VISITE DU SITE DE L’UNIVERSITE OUAGA II PAR LE PRESIDENT DE L’UNIVERSITE OUAGA II.

Le Président de l’Université Ouaga II, le Professeur Adjima THIOMBIANO a effectué une visite sur le site de l’Université Ouaga II le mardi 10 avril 2018. Après avoir rencontré l’ensemble des acteurs de l’Université Ouaga II juste après son installation, le Professeur Adjima THIOMBIANO a estimé qu’il était de son devoir de se rendre sur le site en construction de l’Université Ouaga II pour toucher du doigt les réalités sur le terrain. Dès son arrivée sur le site, le Président a été accueilli par M. Emmanuel YOUGBARE, Directeur Général du cabinet AAPUI qui a en charge, le schéma d’aménagement du site de l’Universitaire Ouaga II. Plan à l’appui, il a fait le point de l’emplacement de toutes les infrastructures déjà réalisées et en cours de réalisation sur le site de l’Université Ouaga II. Cette présentation a permis au Président de s’imprégner du schéma d’aménagement de l’UO2.

La seconde étape, qui est celle de la visite à proprement parler des réalisations sur le terrain, a permis au Président de visiter les infrastructures suivantes :
-Le complexe d’amphithéâtres de 1000 et 1500 places, en construction ;
-Le complexe d’amphithéâtre de 750 places X 02, en construction ;
-le chantier en construction de l’UFR/ST (composé d’un bâtiment bloc pédagogique R+2, d’un bâtiment administratif R+2 et d’une cité universitaire de 1512 lits), sur financement de la BADEA ;
-la cité universitaire de 408 lits achevée et en cours d’équipement ;
-le restaurant universitaire de 700 places, en cours de construction ;
-le centre médical en cours de construction ;
-les deux pavillons achevés de 2500 places chacun, achevé dont les plafonds sont en état de dégradation ;
-les amphis jumelés de 1500 et de 1000 places, déjà construits ;
-le bâtiment R+2 à usage administratif et pédagogique, déjà construit.

Après une visite de la grande partie des infrastructures, le Président a fait un point de presse avec les journalistes conviés pour la couverture médiatique de l’activité.
Avec les journalistes, le Président a tenu d’abord à montrer clairement l’impérieuse nécessité pour l’Université Ouaga II d’emménager sur son site dans les délais les meilleurs. Il a dit noter avec satisfaction l’état d’avancement des travaux sur le site nonobstant les difficultés constatées dans l’exécution de certains travaux. Parmi ces difficultés, figurait au départ, le blocage des travaux par les populations concernées par le site. Certes, cette difficulté a plus ou moins été levée, mais le Président a estimé qu’il fallait davantage communiquer avec les populations sur la question d’indemnisation et sur celle de la relocalisation des villages entièrement engloutis par le projet de construction de l’Université Ouaga II. Pour cette raison, il envisage des séries de rencontres avec les maires des deux communes (Loumbila et Saaba), les gouverneurs des Régions du Plateau Central et du Centre. Ces différents acteurs servent de tampon entre l’Université Ouaga II et les populations concernées par le site.

A ce jour, toutes ces rencontres ont pu se réaliser et une autre a été tenue avec le Président de la commission d’indemnisation en présence du Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation.

A la fin de la visite, une rencontre a réuni le Président avec les responsables d’entreprise qui interviennent sur le site. Avec eux, il a encore réitéré sa ferme volonté de faire en sorte que l’Université Ouaga II occupe son site dans de meilleurs délais pour éviter qu’elle ne soit disséminée, comme cela se présente actuellement, un peu partout dans la ville de Ouagadougou dans des bâtiments privés en location. Pour ce faire, il a invité tous les acteurs à redoubler d’efforts en dépit de ce qui a été déjà fait. Pour sa part, il reste entièrement disponible à accompagner chacun en ce qui le concerne, pour que le projet de réalisation du village universitaire de Ouaga II puisse voir le jour.

Hamado TOUGRI

Chargé de presse et de communication