• 25 mai 2019
Le Mot du Président
Pr Adjima THIOMBIANO

L’Université Ouaga II, créée par décret n° 2007-834/PRES/PM/MESSRS/MEF du 12 décembre 2007 dans un contexte de crise universitaire, s’est fixée pour objectif, de contribuer significativement au développement socio-économique de la société burkinabè à travers une formation et une recherche de qualité. Elle (...)
UO2 en images
Revues Scientifiques
Compteur de visite
Aujourd'hui : 47
Hier : 155
Total : 504057
CEREMONIE DE LANCEMENT OFFICIEL DES ACTIVITES ACADEMIQUES ET PEDAGOGIQUES DU CENTRE UNIVERSITAIRE POLYTECHNIQUE DE DORI.

L’Université Ouaga II a procédé au lancement officiel des activités académiques et pédagogiques du centre universitaire polytechnique (CUP) de Dori. La cérémonie dédiée au dit lancement a eu lieu le lundi 07 janvier 2019 dans l’enceinte du lycée professionnel de Dori. Elle a été placée sous le patronage du Pr Alkassoum MAIGA, ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation et le parrainage du Directeur Général de IAMGOLD ESSAKANE.
Etaient présents à cette cérémonie, les autorités administrative, militaire, paramilitaire, religieuse et coutumière de la commune de Dori ainsi que des délégations venues des Universités Ouaga I Professeur Joseph KI-ZERBO, Norbert ZONGO de Koudougou ainsi que des CUP de Kaya et de Manga. On a noté également au cours de cette cérémonie de lancement, la présence remarquée des étudiants de la toute première cohorte du CUP. Ces étudiants sont repartis dans les deux premières filières (mines et élevage) que compte le centre universitaire.

Quatre interventions ont marqué la cérémonie de lancement officiel des activités pédagogiques et académiques du CUP de Dori :
- Le mot de bienvenue qui a été prononcé par le Député-maire de la Mairie de Dori ;
- L’intervention du Chargé de Mission du CUP de Dori ;
- L’allocution du représentant de IAMGOLG ESSAKANE, parrain de la cérémonie ;
- Le discours de lancement officiel qui a été prononcé par le Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation.

Dans son intervention, le Député-maire de Dori a, au nom de l’ensemble du conseil municipal, souhaité la bienvenue à tous les invités venus honorer de leur présence, l’éclat de la cérémonie. Il a ensuite exprimé les sentiments de joie et de fierté qui l’animent et traduit toute la reconnaissance des fils et filles de la commune de Dori pour cette marque de sympathie, d’amitié et de considération à leur endroit.

Le Chargé de Mission, le Docteur Ibrahim LY, fils de la région a fait une brève présentation du CUP de Dori. Pour lui, le choix des filières « élevage et mines » pour démarrer les activités du centre se justifie par le fait que l’élevage est un secteur en prépondérance et par excellence dans la région du Sahel et de plus, la zone de Dori détient la plus grande mine d’or du Burkina Faso.

Le Directeur des Ressources Humaines, représentant le Directeur Général de IAMGOLD ESSAKANE, a remercié les autorités en charge de l’enseignement supérieur du Burkina Faso pour le choix de son institution en vue de parrainer la cérémonie de lancement officiel des activités académiques et pédagogiques du CUP de Dori. Il a, en outre, indiqué que son institution a déjà apporté un soutien financier de l’ordre de 200 millions de Francs CFA pour appuyer la construction et l’équipement d’infrastructures pour le démarrage des activités du CUP de Dori. Aussi, en perspectives ajoute-t-il, IAMGOLD ESSAKANE entend non seulement offrir des possibilités de stages aux étudiants de la filière mine du CUP, mais aussi, des experts de sa structure sont disposés à apporter leur appui à la formation des étudiants par l’administration des cours de certains modules d’enseignement dans des domaines beaucoup plus spécifiques. Toute chose que le Ministre en charge de l’enseignement supérieur a salué à sa juste valeur.

Pour le Ministre, la création des centres universitaires répond à la volonté du gouvernement, de décongestionner les universités des grandes villes que sont Ouagadougou, Bobo-Dioulasso et Koudougou et de doter à termes chaque région du Burkina d’une université en phase avec les pôles de croissance. Il a saisi l’opportunité qui lui est offert pour remercier tous les acteurs qui ont, d’une manière ou d’une autre, apporter leur contribution dans la mise en œuvre effective du CUP de Dori qui fait la fierté de la commune de Dori en particulier et celle de la Région du Sahel en général. Il n’a pas manqué de remercier et de féliciter le Chargé de mission, les étudiants, les enseignants, les partenaires techniques et financiers. Ses remerciements ont été adressés particulièrement aux autorités communales qui ont bien voulu concéder un espace d’environ 113 hectares pour abriter le siège du CUP. Au regard de l’actualité qui prévaut dans le contexte national, le ministre en charge de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation à l’occasion, n’a pas manqué de manifester son regret après les tragiques évènements de Yirgou. Il a pour terminer, invité les populations à la grande retenue et au discernement afin de préserver la cohésion sociale dans notre cher pays.

Le service de communication UO2