• 15 décembre 2019
Le Mot du Président
Pr Adjima THIOMBIANO

L’Université Ouaga II, créée par décret n° 2007-834/PRES/PM/MESSRS/MEF du 12 décembre 2007 dans un contexte de crise universitaire, s’est fixée pour objectif, de contribuer significativement au développement socio-économique de la société burkinabè à travers une formation et une recherche de qualité. Elle (...)
UO2 en images
Revues Scientifiques
Compteur de visite
Aujourd'hui : 215
Hier : 223
Total : 592420
REMISE DE TOGES AUX PROMUS DU CAMES SESSION 2018.

Sous la présidence du Ministre de l’Enseignement Supérieur de la Recherche Scientifique et de I‘Innovation, les Universités Ouaga II et Joseph KI-ZERBO ont organisé une cérémonie de remise officielle de toges aux enseignants chercheurs promus du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES).
C’était le vendredi 14 juin 2019 dans la salle des PSUT de l’Université Joseph KI-ZERBO (UJKZ) en présence de plusieurs membres de la communauté universitaire, des parents et amis des promus.

Les promus sont issus de la 40ième session du CAMES 2018 et du 19e concours d’agrégation en médecine humaine, pharmacie odontostomatologie et productions animales. Ils sont au total 115 lauréats de différents domaines répartis dans trois grades universitaires. Il s’agit de 66 maîtres-assistants, 24 maîtres de conférences et 25 professeurs titulaires.
Prenant la parole la représentante des promus, Maïmouna Dao, a remercié l’ensemble des enseignants-chercheurs et les différentes familles présentes pour leur soutien multiforme, tout en rappelant l’importance que revêtent ces toges pour le corps enseignant. « En effet, ces toges représentent pour chacun de nous, un grand encouragement et une motivation supplémentaire vers la réussite et le dépassement de soi », a-t-elle résumé.
Le Professeur Rabiou CISSE, Président de l’Université Joseph KI ZERBO prenant la parole au nom des deux universités a affirmé que la moisson a été bonne. Pour lui, les deux universités ont enregistrés un taux de succès largement au-dessus de la moyenne. En effet sur 21 dossiers enregistrés, il y a eu 17 inscrits à l’UO2 soit un taux de succès de 81% et l’Université Joseph KI ZERBO sur 81 dossiers présentés 89 inscrits. A cela s’ajoute les 9 admis sur 10 candidats présentés au 19e concours d’agrégation en médecine humaine, pharmacie odontostomatologie médecine vétérinaire et productions animales session 2018. Enfin, un autre fait marquant cette année c’est sans doute l’enregistrement de la première femme professeure titulaire en sociologie urbaine, Fatoumata Badini.
Pour le Professeur Rabiou, les promus ne sont pas uniquement pour l’UO2 ou l’UJKZ, mais au service des universités de tout l’espace CAMES. La leçon inaugurale adressée aux promus a porté sur l’importance des publications scientifiques dans la carrière de l’enseignant chercheur.

Dans son allocution, le ministre en charge de l’Enseignement supérieur de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, Alkassoum MAIGA, président de la cérémonie, a d’abord félicité tous les promus, les présidents des deux universités, l’ensemble du corps professoral, le personnel administratif et tous les étudiants pour leur présence et leur accompagnement à la réussite de la présente cérémonie. Cette cérémonie a été l’occasion pour le Pr MAIGA de plaider pour une uniformisation des toges dans toutes les universités burkinabè afin d’éviter la singularisation des enseignants.