• 5 juillet 2020
Le Mot du Président
Pr Adjima THIOMBIANO

L’Université Ouaga II, créée par décret n° 2007-834/PRES/PM/MESSRS/MEF du 12 décembre 2007 dans un contexte de crise universitaire, s’est fixée pour objectif, de contribuer significativement au développement socio-économique de la société burkinabè à travers une formation et une recherche de qualité. Elle (...)
UO2 en images
Compteur de visite
Aujourd'hui : 63
Hier : 196
Total : 656823
ASSEMBLEES GENERALES DE SAABA ET DE LOUMBILA RELATIVES AU PROCESSUS D’EXPROPRIATION POUR LIBERER LE SITE DE L’UNIVERSITE OUAGA II.

Monsieur Sibiri DE ISSA OUEDRAOGO et Madame Nana Fatoumata BENON /YATASSAYE, gouverneurs des régions du Centre et du Plateau central ont successivement supervisé et présidé les 29 et 30 janvier 2020 les assemblées générales (AG) de SAABA et de LOUMBILA dans le cadre du processus d’expropriation pour la libération du site de l’Université Ouaga II, dans les salles de réunion des mairies de Saaba et Loumbila.

Après plus d’une année de mise en œuvre du processus d’expropriation pour la libération du site de l’Université Ouaga II sans rendre compte aux populations affectées par ladite expropriation, la Commission Technique Interministérielle (CTI) qui travaille sur le règlement du problème foncier du site de l’Université Ouaga II, a estimé opportun de convoquer les AG de SAABA et de LOUMBILA afin de rendre compte de l’état d’évolution du processus d’expropriation à travers ses deux principales rubriques, notamment l’indemnisation et le recasement.
Ont constitué ces AG, les commissaires de la CTI, la Direction des Affaires Domaniales et Foncières, les maires des communes de Saaba et Loumbila, une forte équipe de l’Université Ouaga II,les autorités coutumières, les propriétaires terriens, les exploitants et les acquéreurs impactés par le projet de l’Université Ouaga II.
Sous la supervision du Gouverneur de la région du Centre Monsieur Sibiri DE ISSA OUEDRAOGO et la présidence de Madame Nana Fatoumata BENON /YATASSAYE Gouverneur de la région du plateau central, ces AG avaient pour objectif de faire le point sur l’état de la mise en œuvre du processus d’indemnisation et de recasement des populations affectées par le projet de l’Université Ouaga II.
A l’AG de SAABA, le Gouverneur de la Région du centre, prenant la parole après le mot de bienvenue du Maire s’est réjoui de la présence de tous les acteurs concernés. Avant de permettre à Monsieur Issa KERE, Directeur des Etudes et de la Planification (DEP) de l’UO2 de procéder à la présentation de l’état de la mise en œuvre du processus d’indemnisation et de recasement, il a présenté le nouveau Directeur des Affaires domaniales et foncières (DADAF) Monsieur Ousmane ZOUNGRANA, Président de la Commission chargée de déterminer les indemnités d’expropriation pour cause d’utilité publique.
Les échanges qui ont suivi cette présentation ont porté sur tous les aspects du processus, les participants ont en premier lieu salué l’avènement de ce cadre d’échange avant d’aborder en second lieu les questions de chevauchement,d’indemnisation et de recasement. Ils ont également émis des inquiétudes en ce qui concerne la lenteur et l’insuffisance d’informations constatées par moment.

Ils ont aussi posé des questions au sujet des deux processus
Après plus de trois heures d’échanges le Gouverneur a clos cette assemblée générale par des remerciements et une invite à un esprit de compréhension et de sacrifice pour la réussite du Projet.
A l’AG de Loumbila, le lendemain les mêmes informations ont été données aux populations sur les processus d’indemnisation et de recasement.
Des questions et doléances ont été posées par les populations.


Pendant plus de deux (02) heures d’horloge, des échanges ont eu lieu, animés principalement par les deux gouverneurs, le DADF et le Président de l’UO2, membres du CTI. De ces échanges, il est ressorti que l’AG a été une aubaine pour mieux se comprendre sur les deux processus et bien plus pour recueillir les préoccupations des impactés du projet afin de bâtir la stratégie devant guider les actions futures de la CTI